image vide image vide image vide
Actualités

A Bruxelles, May va offrir des garanties pour les Européens outre-Manche

Publié le 22 juin 2017,
par Reuters.
Partager
()

LONDRES/BRUXELLES (Reuters) – Theresa May exposera jeudi les garanties qu’elle entend offrir pour rassurer les expatriés européens sur leur avenir au Royaume-Uni, trois jours après le début des négociations du Brexit.

A l’occasion du premier Conseil européen depuis le revers essuyé aux législatives anticipées du 8 juin, la Première ministre britannique disposera de quelques instants à la fin du dîner prévu jeudi soir pour décrire le « principe » des garanties prévues pour les quelques trois millions d’Européens résidant outre-Manche.

Les responsables européens souhaitent toutefois limiter cet exposé à une courte présentation et certains ont précisé qu’ils n’attendaient rien de majeur de sa part, soulignant que la position européenne était claire et portée par son négociateur Michel Barnier.

« A mon avis, c’est une question extrêmement importante pour la Grande-Bretagne et pour les 27 c’était clair depuis le début du processus », a déclaré un responsable du gouvernement britannique, interrogé au sujet des expatriés européens.

« Nous voulons fournir à l’avance des garanties, et cela a toujours été notre position, nous voulons exposer nos principes à ce dîner et c’est ce que nous allons faire », a-t-il ajouté.

Londres est « parfaitement satisfait » du programme du sommet bruxellois. La semaine dernière, un diplomate rapportait que Theresa May avait tenté de « prendre en otage » le Conseil européen de jeudi et vendredi, pour le centrer sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Signe de la « bonne volonté » souvent louée par ses équipes, Theresa May s’entretiendra séparément avec le président du Conseil européen, Donald Tusk, et espère en outre obtenir d’autres rencontres bilatérales. Mais rien ne permet d’assurer que le sommet lui permettra de faire avancer les négociations du Brexit, qui ont officiellement débuté lundi.

 

 

 

(Elizabeth Piper et Gabriela Baczynska; Julie Carriat pour le service français)