image vide image vide image vide
Actualités

Hongrie: Une campagne anti-Soros rappelle des "heures sombres"

Publié le 11 juillet 2017,
par Reuters.
Partager
()

BUDAPEST (Reuters) – La campagne d’affichage contre l’immigration lancée par la gouvernement hongrois, s’appuyant sur l’image du milliardaire américain George Soros, rappelle « les heures les plus sombres de l’Europe », a déclaré mardi Michael Vachon, porte-parole de Soros.

« La semaine dernière, le gouvernement a lancé une campagne nationale à la télévision rappelant les heures les plus sombres de l’Europe », a-t-il dit dans un communiqué.

Des affiches et des publicités montrent George Soros, ricanant, avec le sous-titre « Ne laissez pas Soros avoir le dernier rire ». Des messages à caractère antisémite ont été graffés sur certains panneaux.

George Soros, juif hongrois âgé de 86 ans, a émigré après la Seconde Guerre mondiale pour faire fortune aux Etats-Unis.

Le milliardaire finance de nombreuses associations des droits de l’homme comme Human Rights Watch et des initiatives démocratiques, comme la création de l’Université d’Europe centrale (CEU) à Budapest.

La Fédération des communautés juives de Hongrie (Mazsihisz) a pressé le Premier ministre Viktor Orban de stopper sa campagne.

« Cette campagne, qui n’est pas ouvertement antisémite, a clairement le pouvoir de déchaîner les passions, dont celle de l’antisémitisme », a fait savoir la fédération juive.

Le gouvernement de Viktor Orban a démenti la présence de tout caractère antisémite dans sa campagne d’affichage.

Lundi, le ministère israélien des Affaires étrangères a soutenu la Hongrie, critiquant les initiatives du milliardaire américain.

 

(Krisztina Than; Arthur Connan pour le service français)