Jean-Charles Naouri fait entrer Casino au Brésil en prenant la tête du leader national GPA Jean-Charles Naouri fait entrer Casino au Brésil en prenant la tête du leader national GPA Jean-Charles Naouri fait entrer Casino au Brésil en prenant la tête du leader national GPA
Actualités

Jean-Charles Naouri fait entrer Casino au Brésil en prenant la tête du leader national GPA

Publié le 26 septembre 2013,
par VisionsMag.
Partager
()

Jean-Charles Naouri est l’actionnaire majoritaire et le Président Directeur Général du Groupe Casino. Il prendra bientôt officiellement les rênes du premier distributeur brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA), dernière acquisition majeure du groupe stéphanois, qui réalise déjà plus de 60% de son chiffre d’affaires hors de France. Visionmag revient sur le parcours sans faute de ce surdoué qui a fait de Casino un géant d’envergure internationale.

Jean-Charles Naouri, l’esprit d’entreprendre

Jean-Charles Naouri est né en Algérie en 1949 et poursuit ses études supérieures en France puis aux États-Unis. Passé par l’École Normale Supérieure, Harvard et l’ENA, il débute sa carrière dans la haute administration avant de créer le fonds d’investissement Euris, spécialisé dans l’accompagnement financier et stratégique des sociétés industrielles.

En 1991, Jean-Charles Naouri rachète le distributeur Rallye, alors en grande détresse financière. Convaincu par le potentiel de la société, il cherche à s’allier avec un acteur fort du marché. Ce sera le Groupe Casino, qui fusionnera avec Rallye en 1992 et connaîtra à partir de cette date une période de croissance historique.

Jean-Charles Naouri entend bien développer les activités de Casino pour en faire un acteur incontournable du marché. A son arrivée, le groupe contrôle déjà une centaine d’hypermarchés, plus de 450 supermarchés et quelques 2 300 supérettes en France. Durant les années suivantes ,Jean-Charles Naouri mène avec succès des acquisitions stratégiques en prenant notamment le contrôle de Leader Price et plus récemment de Monoprix. Mais c’est bien l’international qui va permettre au Groupe de monter en puissance et de faire jeu égal avec les mastodontes de la grande distribution.

La méthode Naouri : chercher la croissance partout sans négliger ses racines

Alors que la consommation stagne dans l’hexagone, le Groupe Casino se défend et affiche des résultats stables pour l’année 2012. Le commerce de proximité, son activité historique, résiste bien et sa filiale e-commerce Cdiscount (rachetée en 2001) étale une insolente croissance à deux chiffres. Baisse des prix et optimisation des coûts permettent également à Casino de rester dans la course alors que le marché français est morose.

Cinquante ans après l’ouverture du premier hypermarché en France et malgré les difficultés actuelles, Jean-Charles Naouri fait donc le choix d’une stratégie d’ouverture internationale sans pour autant abandonner le marché français.

Un pari risqué, mais qui correspond bien à la ligne directrice qui fait le succès de Casino depuis sa création : proximité et adaptation.

S’il n’oublie pas la France, Jean-Charles Naouri espère beaucoup des pays émergents, comme en témoignent les présences du Groupe Casino en Asie, à La Réunion et en Amérique Latine. La récente acquisition du leader brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA) illustre bien cette stratégie de conquête affirmée.

Dernier coup de maître de Jean-Charles Naouri : la prise de contrôle total de Grupo Pao de Açucar

Casino n’en est pas à son coup d’essai en Amérique Latine. Déjà présent en Argentine, en Colombie et en Uruguay, il est logique que le marché brésilien ait été désigné comme un prioritaire. Mais quand certains choisissent de commencer petit, Jean-Charles Naouri préfère lui une méthode plus complexe mais particulièrement efficace : pénétrer le marché par le haut, en prenant le contrôle du leader national.

Avec cette opération de grande ampleur, Jean-Charles Naouri renforce plus que jamais la présence de son Groupe en Amérique Latine. Casino ne se contente pas d’un simple ticket d’entrée pour le Brésil grâce à GPA, mais se voit de fait propulsé au rang de leader de la grande distribution dans un des pays les plus prospère du continent.

Dans le cadre de sa future nomination à la tête du Conseil d’Administration de ce colosse fondé il y plus de 70 ans, Jean-Charles Naouri a récemment déclaré : « Je poursuivrai les efforts en vue de l’expansion continue de Grupo Pão de Açúcar au profit de ses clients, de ses collaborateurs, de ses actionnaires et de l’ensemble de la société brésilienne ». Au-delà du discours institutionnel, il faut bien comprendre que cette acquisition conclue à la suite d’âpres négociations entre bien dans un projet de développement à long terme. Toujours plus loin, toujours plus haut, telle semble donc être la maxime qui dicte la stratégie de Jean-Charles Naouri.

 Crédits photographiques : Groupe Casino – Photos officielles

Jean-Charles Naouri fait entrer Casino au Brésil en prenant la tête du leader national GPA
Jean-Charles Naouri est le Président Directeur Général du Groupe Casino. Il prendra bientôt officiellement les rênes du premier distributeur brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA).