image vide image vide image vide
Biographie

John Dodelande : Médiateur artistique passionné

Publié le 20 février 2013,
par VisionsMag.
Partager
()

Le marché de l’art, et particulièrement celui de l’art contemporain, demeure obscur pour le commun des mortels. Il faut bien l’avouer, l’art contemporain qui ne repose plus seulement sur l’objet même mais également sur le concept, touche un public particulier. Si les artistes composent la partie visible de l’iceberg du domaine des arts, il existe des dizaines de métiers qui se dissimulent dans l’ombre des œuvres. Ils font vivre et fonctionner le secteur de l’art, qui cache également une économie très particulière.

Fenêtre sur l’art contemporain

Pour entrer dans ce monde, il faut de l’habileté, des contacts, mais surtout des connaissances solides de l’art et de son marché. Les artistes plein d’idées et de créativité ne sont pas toujours soutenus et ne connaissent pas tous les rouages. De grands groupes qui souhaitent s’ouvrir au monde de l’art ne savent pas toujours comment s’y prendre pour contacter les bons artistes et comment investir. John Dodelande, entrepreneur sur le marché de l’art contemporain, se fait l’intermédiaire entre le monde de l’art et ceux qui veulent y entrer, aidant aussi bien les artistes que les entreprises.

John Dodelande baigne dans le monde de l’art depuis l’enfance. Petit, sa grand-mère l’emmenait très souvent dans les musées avec son frère. Ainsi, elle lui a transmis sa passion ainsi que sa culture artistique. Au fil du temps une attirance toute particulière est née pour l’art contemporain. De sa mère femme d’affaire, il a hérité d’une lecture rationnelle des marchés et des valeurs d’échange. En 2006, il fonde la société internationale John Dodelande & Co (JDCO). A la fois consultants et collectionneurs, il fait avec son équipe l’intermédiaire entre les entreprises et les marques soucieuses de soutenir et de s’allier à l’univers artistique. JDCO commercialise des projets qu’il conçoit lui-même en collaboration avec des artistes reconnus dans leurs domaines.

John Dodelande, entrepreneur sur le marché de l’art contemporain, se fait l’intermédiaire entre le monde de l’art et ceux qui veulent y entrer, aidant aussi bien les artistes que les entreprises.

Le lien avec les marques

JDCO a appris à investir dans des projets prometteurs d’artistes renommés ou en devenir, tout en les accompagnants et en les conseillant. Des jeunes artistes américains et chinois figurent dans les collections de JDCO. Comme Alexander May qui a développé une petite notoriété en créant une série de tableau “En toute Lettre”, une typographie particulière. Oscar Tuazon est un sculpteur d’origine américaine qui fait évoluer son art aux frontières de l’architecture. Bien inspiré, il a su soutenir des artistes chinois de la dernière génération plein de talents. On peut citer des artistes chinois de la dernière génération tel que Zhou Yilun, Zaho Yao, Yang Xinguang ou encore l’artiste indonésien Fendry Ekel.

John Dodelande attire les plus grandes marques grâce à son savoir-faire: Eden Park, Lancôme, L’oréal, LVMH,… elles lui ont toutes fait appel. Des artistes tels que Jean-Charles de Castelbajac, Arik Levy, Xavier Veilhan ou Arne Quinze ont collaboré sur divers projets avec JDCO. Médiateur artistique passionné, John Dodelande évolue sur le marché de l’art contemporain, un marché pourtant très difficile à percer.