Mikhail Fradkov, l’homme de Poutine Mikhail Fradkov, l’homme de Poutine Mikhail Fradkov, l’homme de Poutine
Politique

Mikhail Fradkov, l’homme de Poutine

Publié le 23 octobre 2014,
par VisionsMag.
Partager
()

Personnage discret, hors du clan Poutine et pourtant fondamental dans les décisions politiques moscovites… Portrait politique de Mikhail Fradkov. Une figure méconnue devenue aujourd’hui centrale dans l’action du gouvernement russe. Qui est cet illustre inconnu et quels sont les enjeux qui ont conduit à sa nomination en tant que directeur du service des renseignements ?

Mikhail Fradkov est né en 1950 dans la région de Samara en Russie. Il a durant sa carrière occupé un certain nombre de poste important au sein du gouvernement russe, aussi bien sous l’ère soviétique qu’après l’effondrement de l’URSS. Mikhail Fradkov est décrit politiquement comme un homme pudique à l’égard de la scène politique, bureaucrate indécis sur son placement sur l’échiquier politique russe. Pour autant, directeur du service des renseignements extérieur de Russie, service d’espionnage extérieur regardé comme l’ancêtre du KGB depuis le 6 octobre 2007, il fait aujourd’hui parler de lui. Il se retrouve aujourd’hui à une place centrale de l’action politique du gouvernement Poutine.

Un inconnu propulsé Premier ministre

Mikhail Fradkov est d’abord un homme de l’ombre. Bureaucrate et spécialiste des négociations en matière de sécurité internationale, il a longtemps agit de manière officieuse en politique. Il a, pour ses qualités de négociateur, représenté la Russie devant des institutions internationales telle l’Union européenne à Bruxelles.

Sa carrière prend le tournant qu’on connait aujourd’hui lorsque le 1er mars 2004, il est nommé Premier ministre du gouvernement. Cette nomination fut alors très remarquée car Mikhail Fradkov n’appartient pas au clan Poutine et qu’il joue en principe un rôle d’acteur clé sur la scène internationale et non nationale. Cette nomination d’un homme politique inconnu et dont un mystère réside autour de sa vie privée est surprenante pour le grand public, mais elle semble aussi l’être par l’intéressé lui-même. En effet, Mikhail Fradkov ne se trouvait pas sur place à Moscou lors de sa nomination. La non publicité a son égard et sa discrétion à semble déjà être un des atouts favoris et expliquerait cette nouvelle stratégie du gouvernement Poutine.

Mikhail Fradkov, l’homme de Poutine
Portrait politique de Mikhail Fradkov: figure inconnu devenue aujourd’hui centrale dans l’action de Poutine.

Le choix de la neutralité

Mikhail Fradkov a toujours été neutre politiquement, qualité importante à un moment où Vladimir Poutine entame son deuxième mandat présidentiel et que les clivages avec l’opposition commence à éclore peu à peu. De plus, il est considéré par toutes les familles politiques russes ainsi que sur la scène internationale comme un génie des négociations en matière de sécurité internationale et tout le monde lui reconnait une brillance politique hors pair. Ainsi, il s’agissait pour Poutine de prendre un homme compétent politiquement mais surtout représentatif d’unification…une qualité vitale à la stabilité du mandat présidentiel du président alors fraichement réélu. Cependant, un certain nombre de reformes interviennent dont celle sur la monétisation des bénéfices sociaux. Réforme qui consistait à remplacer les bénéfices sociaux des retraites, jusque-là accordés par une contrepartie en nature, en compensation financière. Des vagues de protestation interviennent et Mikhail Fradkov démissionne alors du gouvernement.

Pour autant il revient en 2007 pour occuper sa nouvelle fonction de directeur du service des renseignements extérieur. Le choix de Poutine n’est pas réellement surprenant car Mikhail Fradkov a travaillé à l’étranger la moitié de sa carrière. Expert en relations diplomatiques, il parle plusieurs langues et surtout, est considéré aux yeux du corps politique russe comme un génie en matière d’intelligence en sécurité nationale.

Mikhail Fradkov, en devenant l’homme de Poutine, est sorti de l’ombre mais sa vie privée reste floue aux yeux du grand public. Là, réside sans doute finalement sa plus grande force politique, notamment lorsqu’il s’agit de diriger le service de renseignement. Récemment, l’Union européenne ainsi que les Etats-Unis au vu du conflit avec l’Ukraine né du référendum sur l’indépendance de la Crimée, ont décidé de gelés les fonds et de prononcer des interdictions de pénétrer sur le territoire de nombreux hommes politiques russes dont Mikhail Fradkov.

Sources des photos: www.en.ria.ru / www.groundreport.com /