image vide image vide image vide
Actualités

Pyongyang prévient Washington de frappes "sans merci"

Publié le 14 mars 2017,
par Reuters.
Partager
()

SEOUL (Reuters) – La Corée du Nord a prévenu mardi les Etats-Unis de frappes « sans merci » si le groupe aéronaval américain qui manœuvre aux côtés des forces sud-coréennes portait atteinte à la souveraineté ou à la dignité de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Pyongyang, qui a mené deux essais nucléaires et une série de tirs de missiles depuis 2016, estime que l’arrivée du groupe de porte-avions USS Carl Vinson dans la région participe d’un « complot dangereux » pour attaquer la Corée du Nord.

« S’ils portent atteinte à la souveraineté et à la dignité de la RPDC, ne serait-ce qu’un peu, son armée lancera des frappes ultra-précises sans merci, du sol, aériennes, en mer et sous-marines », a annoncé l’agence d’Etat KCNA.

« Au cours de la seule journée du 11 mars, de nombreux avions embarqués ennemis ont volé le long d’une trajectoire proche de l’espace aérien et maritime de la RPDC pour organiser des exercices de largage de bombes et mener des attaques surprise sur des objectifs au sol de son armée », poursuivait l’agence.

Un porte-parole de l’U.S. Navy a déclaré que le Carl Vinson participait à une opération standard, programmée dans la région, au cours de laquelle le navire participera à des exercices avec les forces alliées de la Corée du Sud.

La semaine dernière, la Corée du Nord a tiré quatre missiles balistiques dans la mer au large des côtes nord-ouest du Japon, suscitant la réprobation de la communauté internationale.

Les Etats-Unis ont annoncé le lendemain avoir entamé le déploiement en Corée du Sud des premiers éléments de leur système de défense antimissile THAAD.

 

(James Pearson; Julie Carriat pour le service français)