image vide image vide image vide
Actualités

Libre circulation des Européens deux ans après le Brexit

Publié le 21 juillet 2017,
par Reuters.
Partager
()

LONDRES (Reuters) – La libre circulation des ressortissants de pays de l’Union européenne sera préservée à l’intérieur du Royaume-Uni pendant au moins deux années après le Brexit, dans le cadre d’un accord intérimaire, ont rapporté vendredi certains médias britanniques.

La première session de négociations sur les conditions du divorce entre le Royaume-Uni et l’UE s’est soldée jeudi par peu de compromis et un constat de divergences sur la façon de préserver l’avenir des expatriés.

La Grande-Bretagne doit quitter officiellement l’UE d’ici la fin mars 2019, à la suite du référendum du 23 juin 2016, par lequel une majorité de Britanniques ont choisi le retrait de l’UE.

Certains membres du gouvernement de Theresa May, dont le ministre des Finances Philip Hammond, militent pour une période de transition censée préserver l’économie britannique et rassurer le monde des affaires.

Dans le cadre des projets de Philip Hammond, les ressortissants de pays de l’UE pourraient continuer à se déplacer librement et à s’installer en Grande-Bretagne pendant une période allant jusqu’à deux ans, rapporte vendredi le journal The Times. Le Guardian cite quant à lui une source gouvernementale haut placée d’après laquelle la libre circulation des personnes pourrait durer jusqu’à quatre ans.

Contactée vendredi par Reuters, la porte-parole du 10 Downing Street n’a pas réagi dans l’immédiat.

 

(Costas Pitas; Eric Faye pour le service français)