image vide image vide image vide
Actualités

Londres restera un partenaire clé de l'UE après le Brexit, dit le maire de Londres

Publié le 28 mars 2017,
par Reuters.
Partager
()

BRUXELLES (Reuters) – Les portes de Londres resteront ouvertes à l’Europe et à l’Union européenne après le Brexit, a promis lundi le maire de la capitale britannique, Sadiq Khan, tout en priant le gouvernement de Theresa May de garantir les droits des ressortissants européens vivant au Royaume-Uni.

« Londres sera toujours un partenaire clé pour Bruxelles et toutes les nations européennes bien après le Brexit », a déclaré Sadiq Khan, qui s’était engagé dans le camp du « Remain » lors de la campagne pour le référendum qui a abouti à la décision des électeurs britanniques de quitter l’Union.

A la veille de la formalisation par Theresa May de l’ouverture de la procédure de divorce, Sadiq Khan a prié les pays européens de ne pas punir la Grande-Bretagne et dit avoir observé des signaux positifs.

« Je n’ai rien vu dans les réunions de ce matin et d’hier qui puisse laisser penser que l’Union européenne veuille punir le Royaume-Uni ou nos citoyens en raison de la décision prise en juin dernier », a-t-il déclaré après avoir rencontré le président du Parlement européen, Antonio Tajani.

Sadiq Khan doit encore s’entretenir avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil européen, Donald Tusk.

Le maire de Londres a souligné qu’un mauvais accord entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne couperait cette dernière de ses liens avec le seul véritable grand centre financier et risquerait de provoquer une fuite des sociétés de services financiers vers New York, Singapour ou Hong Kong.

Ancien avocat, Sadiq Khan a souligné que Theresa May devrait montrer sa bonne volonté en garantissant les droits des citoyens européens résidant en Grande-Bretagne.

Plus d’un million de citoyens venant d’autres pays européens habitent la capitale britannique, qui en compte au total plus de 8 millions et qui se sont en majorité exprimés en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE.

 

(Waverly Colville, Nicolas Delame pour le service français)