image vide image vide image vide
Actualités

L'opposant Alexeï Navalny appelle à manifester dans 180 villes

Publié le 12 juin 2017,
par Reuters.
Partager
()

MOSCOU (Reuters) – Des milliers de Russes sont appelés à manifester contre la corruption lundi, jour de fête nationale, par l’opposant Alexeï Navalny qui entend mobiliser l’opinion en vue de l’élection présidentielle de l’année prochaine.

L’ampleur des manifestations prévues dans plus de 180 villes dira si Navalny peut prolonger le succès des rassemblements du 26 mars dernier, organisés pour réclamer la démission du Premier ministre, Dimitri Medvedev.

Des milliers de personnes, dont de nombreux jeunes, s’étaient rassemblées dans des manifestations d’une ampleur inédite depuis la vague de contestation de 2011 et 2012. Les autorités avaient interpellé plus de 1.000 manifestants.

A moins d’un an de l’élection présidentielle, à laquelle Vladimir Poutine devrait briguer un nouveau mandat de six ans après 17 ans de domination de la vie politique, Alexeï Navalny entend mobiliser ses soutiens en vue d’une candidature.

Incarcéré pendant 15 jours à la suite des manifestations de mars, l’avocat de 41 ans n’apparaît pas pour l’heure en mesure de détrôner Vladimir Poutine dans les sondages, et on ignore même si le Kremlin le laissera se porter candidat.

L’opposant dénonce la collusion entre responsables de l’Etat et hommes d’affaires russes, qui profitent selon lui du système pour amasser de considérables fortunes personnelles.

Le risque de heurts entre policiers et manifestants est élevé, au vu des désaccords entre ces derniers.

A Moscou, la police a autorisé les manifestants à occuper un endroit excentré. Mais Navalny a déclaré dimanche soir qu’au vu des pressions exercées par les autorités sur des sociétés locales, qui ont refusé de fournir aux organisateurs micros et équipements vidéos, les manifestants auraient désormais rendez-vous rue Tverskaï, principale artère moscovite passant tout près du Kremlin.

La manifestation, prévue de 11h00 à 14h00 (à partir de 08h00 GMT), est donc susceptible d’être considérée comme illégale par la police de la capitale.

« Je veux des changements », a écrit Navalny, disant s’attendre à voir des manifestants de Moscou à Mourmansk, au nord du cercle Arctique.

« Je veux vivre dans un Etat démocratique moderne et je veux que nos impôts soient convertis en routes, en écoles et en hôpitaux, pas en yachts, en palais et en vignobles. »

 

(par Andrew Osborn. Avec Jack Stubbs, Christian Lowe, Maria Tsvetkova, Sveta Reiter, Dmitry Solovyov, Gleb Stolyarov et Anton Zverev; Julie Carriat pour le service français)