image vide image vide image vide
Actualités

Le président du Paraguay ne sera pas candidat en 2018

Publié le 18 avril 2017,
par Reuters.
Partager
()

ASUNCION (Reuters) – Le président paraguayen Horacio Cartes a annoncé lundi qu’il ne serait pas candidat à l’élection de 2018 dans l’éventualité où le Congrès finirait par adopter un amendement très contesté visant à supprimer la règle constitutionnelle du mandat unique.

Dans une lettre à l’archevêque d’Asuncion, qui mène une médiation entre les forces politiques du pays, il dit avoir pris sa décision « quels que soient les cas de figure ».

Le 31 mars dernier, des manifestants ont pris le Parlement d’assaut et déclenché un incendie à l’intérieur du bâtiment où les sénateurs venaient de voter en secret en faveur de l’abrogation du mandat unique.

Les incidents qui ont suivi ont fait un mort.

« Le geste qui compterait vraiment serait de retirer cet amendement », a réagi l’opposant Rafael Filizzola, chef du Parti démocratique progressiste (PDP).

Les députés ne se sont pas encore prononcés sur cet amendement à la Constitution du pays. Rédigée après la fin de la dictature en 1989, la loi fondamentale interdit la réélection du chef de l’Etat.

 

(Daniela Desantis; Henri-Pierre André pour le service français)