image vide image vide image vide
Actualités

L'armée japonaise réclame des fonds supplémentaires

Publié le 31 août 2017,
par Reuters.
Partager
()

TOKYO (Reuters) – Le ministère japonais de la Défense a demandé jeudi une enveloppe supplémentaire d’environ 135 millions d’euros afin de développer des missiles rapides à longue portée et renforcer ainsi son arsenal pour répondre à la puissance chinoise et à la menace croissante représentée par la Corée du Nord.

Si cette demande est approuvée par le gouvernement de Shinzo Abe, le Japon verra le budget de son armée augmenter pour la sixième année consécutive.

Les dépenses militaires du pays s’élèveront à 40 milliards d’euros environ pour l’année commençant le 1er avril.

Environ 75 millions sur les 135 millions d’euros réclamés serviraient à financer la recherche sur les missiles hypersoniques destinés à percer les défenses ennemies. Le reste permettrait d’allonger la portée des missiles.

Même si les montants demandés sont relativement faibles, l’initiative du ministère de la Défense pourrait susciter la controverse au Japon, où la Constitution héritée de l’après-Seconde Guerre mondiale impose des restrictions sur l’armement.

Des parlementaires du Parti libéral-démocrate, au pouvoir, estiment que le pays a besoin de se doter d’armes capables de frapper des sites militaires en Corée du Nord et de dissuader toute attaque ennemie.

Actuellement, les missiles japonais les plus performants ont une portée inférieure à 300 km.

 

(Tim Kelly et Nobuhiro Kubo, Simon Carraud pour le service français)