image vide image vide image vide
Politique

Jérôme Chartier, un fidèle au côté de François Fillon

Publié le 28 décembre 2016,
par VisionsMag.
Partager
()

Jérôme Chartier, député du Val d’Oise, relativement peu connu du grand public, a acquis ses lettres de noblesse en étant le porte-parole de celui qui a remporté les primaires de la droite et du centre, François Fillon. Il est récompensé de sa longue fidélité en devenant désormais conseiller spécial du candidat désigné pour la présidentielle 2017.

Jérôme Chartier, le parcours classique d’un notable de la politique

Jérôme Chartier vient de fêter ses 50 ans. Jusqu’à ses derniers mois, il a eu un parcours assez classique et discret d’homme politique local, creusant son sillon patiemment. Il passe son enfance en région parisienne, entre Paris et Domont dans le Val d’Oise dont il deviendra le maire. Son parcours universitaire est correct, sans éclat, baccalauréat à Sarcelles, maîtrise de science politique à Paris V, jusqu’à son entrée à l’ESSEC (Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales).Son parcours professionnel dans le privé le mènera d’une agence de conseil à une holding de participations.

La fibre politique le rattrape lorsqu’il devient le plus jeune maire de France d’une ville de plus de 10.000 habitants. Il grimpe successivement tous les échelons au sein du RPR (il sera un responsable des jeunes militants du RPR très impliqué dans la campagne de Jacques Chirac pour la présidentielle de 1995), de l’UMP et récemment Les Républicains, très réputé pour structurer les fédérations et faire croître le nombre d’adhérents.

Son parcours d’élu le conduit de la mairie de Domont en 1995, à la présidence de la communauté d’agglomération de l’Ouest de la Plaine de France en 2001. Il devient député de la 7e circonscription du Val-d’Oise en 2002.

Son ouvrage publié en 2005, « Le lifting de Marianne, 50 propositions », inspire Nicolas Sarkozy pour sa réforme institutionnelle sur laquelle Jérôme Chartier sera désigné l’orateur du groupe UMP au Congrès en 2008.

Jérôme Chartier est passé de l’ombre à la lumière grâce à son rôle de porte-parole de celui qui a remporté la primaire de la droite et du centre, actuel favori à la présidentielle en 2017, François Fillon.
Jérôme Chartier est passé de l’ombre à la lumière grâce à son rôle de porte-parole de celui qui a remporté la primaire de la droite et du centre, actuel favori à la présidentielle en 2017, François Fillon.
Jérôme Chartier est passé de l’ombre à la lumière grâce à son rôle de porte-parole de celui qui a remporté la primaire de la droite et du centre, actuel favori à la présidentielle en 2017, François Fillon.

Jérôme Chartier, un fidèle compagnon de route de François Fillon

Jérôme Chartier rencontre François Fillon en 1992 par l’intermédiaire de Philippe Séguin. Il lie son parcours à celui de François Fillon lorsque celui-ci, débarqué du gouvernement de Villepin, apporte son soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle 2007.

Jérôme Chartier est chargé de créer un réseau de députés fillonistes à l’Assemblée nationale. Il devient porte-parole de François Fillon pour la conquête de la présidence de l’UMP fin 2012. Cette compétition est calamiteuse : les deux candidats Jean-François Copé et François Fillon revendiquent tous deux la victoire sur fond de soupçons de fraude. De cette expérience douloureuse, Jérôme Chartier déclare avoir tiré deux leçons : « il ne faut jamais faire confiance aux sondages qui donnaient Fillon largement gagnant face à Copé ; il faut privilégier le terrain sur les médias ».

Ces leçons seront appliquées avec méthode dans le tour de France qu’a mené François Fillon dans le cadre de la campagne des primaires de la droite et du centre (près de soixante réunions publiques, le plus souvent dans de petites salles depuis janvier 2016). Celui dont les sondages avaient royalement ignoré le mouvement sous-terrain de soutien de la part des militants s’est imposé de manière très majoritaire face au favori des sondages, Alain Juppé. Situation cocasse : Jérôme Chartier, porte-parole de François Fillon, partage sa vie avec Virginie Calmels, bras-droit d’Alain Juppé, et ancienne directrice générale d’Endemol (société de production célèbre pour ses programmes de télé-réalité comme Loft Story ou Secret Story). Elle résume la situation : « c’est très simple, parce que lui comme moi, nous avons une qualité que personne ne pourra nous contester, cela s’appelle la loyauté ».

Cette loyauté de Jérôme Chartier envers son mentor François Fillon pourrait bien lui ouvrir les portes des ors de la République. Après son parcours politique en qualité de maire, de député, et récemment de vice-président de la région Ile-de-France aux côtés de Valérie Pécresse, Jérôme Chartier pourrait être appelé à occuper un poste ministériel en cas de victoire de François Fillon aux élections présidentielles en mai 2017 et pourquoi pas hériter, clin d’œil de l’histoire, du poste de porte-parole du gouvernement.

Sources des photos : lefigaro.fr / rtl.fr / linternaute.com