image vide image vide image vide
Actualités

Pékin invite la Corée du Sud au sommet de la route de la soie

Publié le 12 mai 2017,
par Reuters.
Partager
()

SEOUL (Reuters) – La Corée du Sud a accepté, à la dernière minute, une invitation de la Chine à participer au sommet de la « nouvelle Route de la soie » qui se tiendra à Pékin à partir de dimanche.

L’invitation a été transmise par le président chinois, Xi Jinping, lors de l’entretien téléphonique qu’il a eu jeudi avec le nouveau dirigeant sud-coréen, Moon Jae-in, a déclaré vendredi le porte-parole de ce dernier.

Jusqu’à cette date, la Corée du Sud n’était pas conviée à ce sommet qui accueillera dimanche et lundi les dirigeants d’une trentaine de pays.

Le projet cher au président chinois vise à développer une nouvelle route de la soie en accroissant les échanges entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe grâce à des milliards d’investissements dans les infrastructures.

La Chine dément que ce projet s’inscrive dans une stratégie plus large visant à étendre ses intérêts économiques et son influence dans le monde, estimant que cette route de la soie du XXIe siècle profitera à tous les pays qui s’y joindront.

Les relations entre la Corée du Sud et la Chine, qui sont d’importants partenaires commerciaux, se sont tendues récemment en raison de la décision de Séoul de déployer sur son sol le système antimissiles américain THAAD, pour faire face à la menace nucléaire potentielle de la Corée du Nord.

Le nouveau président sud-coréen, qui a pris ses fonctions mercredi, a toutefois exprimé des réticences concernant ce dispositif de destruction de missiles à haute altitude, considéré comme une agression par Pyongyang et rejeté par Pékin, qui y voit une menace stratégique et un moyen d’espionnage.

 

(Christine Kim, Gilles Trequesser pour le service français)