image vide image vide image vide
Innovation

La Ninja Sphere : le futur de la domotique

Publié le 10 juin 2014,
par VisionsMag.
Partager
()

La Ninja Sphere est un système intelligent de pilotage à distance d’objets connectés. Il a été développé suite à une levée de fonds réalisée sur Kickstarter. C’est aujourd’hui le seul système à offrir une commande centrale de toute la domotique de la maison.

Ce n’est pas exactement le cultissime appartement intelligent de Bruce Willis dans le « Cinquième élément » (en fait un « placard » où le lit se refait tout seul et où le frigidaire se change en douche) ; mais cela commence à y ressembler. Après des années de stagnation, la domotique est en train de révolutionner notre relation aux objets. Dernière nouveauté en date, la Ninja Sphere permet de contrôler et piloter à distance tous les appareils de la maison.

La domotique appliquée aux chiens et aux chats

Développée par la société australienne Ninja Block, la Ninja Sphere est une plateforme intelligente qui interagit avec tous les périphériques connectés de la maison. Il est ainsi possible de régler le chauffage, la lumière, de déclencher la mise en route de la cafetière à l’instant où le réveil sonne. Des applications déjà bien connues des geeks amateurs de domotique. Avec la Ninja Sphere cependant tous les objets se commandent depuis un hub. C’est le seul système qui offre un pilotage central de l’ensemble de la domotique d’une maison.

Pour se relier aux objets, la Ninja Sphere accepte les connections Bluetooth , BLE , Wi- Fi , ZigBee et bien d’autres encore. L’utilisation est facile. Il suffit de taguer un élément pour qu’il soit contrôlable par le système. Une application comparable à un GPS intérieur permet même de suivre les mouvements des objets connectés. C’est une innovation qui offre des applications inattendues. Ainsi en plaçant un tag sur la laisse du chien, on peut surveiller les déplacements de l’animal. Ce suivi offre de multiples possibilités en matière de sécurité par exemple. La Ninja Sphere peut ainsi alerter l’utilisateur lorsqu’un objet de valeur est déplacé de manière inhabituelle dans la maison. Pour affiner l’analyse, le système pourra s’assurer de la présence ou non des portables des propriétaires à proximité. Ce qui permettra de graduer les alertes.

Claquer des doigts, frapper des mains, taper du pied…

La Ninja Sphere peut être actionnée via un terminal classique comme le smartphone, mais aussi par de simples gestes. Cette fonctionnalité opère grâce un système intégré de reconnaissance gestuelle. L’utilisateur peut déclencher quantités de commandes en claquant des doigts, frappant des mains… Pour Daniel Friedman, le patron de Ninja Block, cette fonctionnalité est très importante. Elle permettra à la Ninja Sphere de toucher un public plus large que les habituels experts en technologie. Le pilotage par commandes gestuelles rend effet l’appropriation du système plus intuitive que le contrôle via un terminal.

Enfin, la Ninja Sphere, dont l’esthétique soignée fait penser à une sculpture contemporaine, offre la possibilité de personnaliser sa domotique. Il suffit de programmer des utilisations spécifiques pour chaque appareil. Pour la lumière par exemple, on peut demander un envoi de message automatique lorsque l’éclairage est resté allumé après le départ des propriétaires. Ce message peut être accompagné de la possibilité de commander à distance l’extinction des lumières. La même chose peut être programmée pour le chauffage. Le propriétaire peut aussi demander d’être prévenu avant le démarrage de sa voiture s’il a oublié à l’intérieur de la maison son portefeuille ou son téléphone. Avec le système open source qui autorise la création de multiples applications, les possibilités sont infinies.

La Ninja Sphere est un système intelligent de pilotage à distance d’objets connectés. C’est aujourd’hui le seul système à offrir une commande centrale de toute la domotique de la maison.

80 milliards d’objets connectés

La Ninja Sphere a été développée grâce à une collecte de fonds réalisée sur Kickstarter, le site de crowfunding. La campagne a largement dépassé l’objectif initial de 115 000 dollars australiens. Lors de la clôture, la Ninja Sphere avait recueilli 702 937 dollars australiens, provenant de 1772 donateurs différents.

Si la Ninja Sphere ne parle pas encore, nul doute que cette capacité lui sera rapidement donnée. La machine rappellera alors le fameux ordinateur HAL 9000 de « 2001 l’odyssée de l’espace ». Elle nous plongera un peu plus en avant dans le futur de « l’internet des objets ». Une étude de l’IDATE (Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe) prévoit pour 2020, 80 milliards d’objets connectés dans le monde. Les systèmes de pilotage comme la Ninja Sphere auront alors une importance cruciale. En attendant, les premières versions de la Ninja Sphere seront livrées en juin 2014.

Liens photos : www.d.fastcompany.net / http://www.cnx-software.com/